Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Charleville-Mézières en Ardennes

Articles récents

De confréries en confréries (4)

21 Octobre 2014 , Rédigé par Laurent Publié dans #Confréries

Pour ce 4ème article, je vais vous présenter la Confrérie de la Carmelle.

De confréries en confréries (4)

Origine : Doisches, Belgique

Produits : Bières Carmelle, pâté, fromage

Née en 2011, cette confrérie qui a son siège à Doisches, en Belgique, assure la promotion de la Carmelle blonde, de la Carmelle brune et de la Carmelle framboise, trois bières artisanales brassées à Binche.

La confrérie propose aussi sur son stand un pâté artisanal à la Carmelle brune et un fromage à pâte dure affiné à la Carmelle brune.

De confréries en confréries (3)

20 Octobre 2014 , Rédigé par Laurent Publié dans #Confréries

Pour ce troisième article, je vais vous présenter la Confrérie de la cacasse à cul nu.

De confréries en confréries (3)

Origine : Charleville-Mézières

Produits : Cacasse à cul nu

Née en juillet 2001, la confrérie de la cacasse à cul nu s'attache à réhabiliter et à promouvoir un plat emblématique ardennais, à savoir une fricassée de pommes de terre connue sous le nom de la cacasse à cul nu, pour laquelle la confrérie a élaboré une recette officielle.

Présente dans de nombreuses fêtes gastronomiques ardennaises, la confrérie de la cacasse à cul nu ne passe pas inaperçue lors des défilés, avec son énorme chaudron noir posé sur un plateau de bois porté à l'épaule par quatre de ses membres choisis parmi les plus vigoureux.

Les Ailleurs du 10 au 20 octobre

8 Octobre 2014 , Rédigé par Laurent Publié dans #Culture-Musées, #Festival & Cie, #Poésie

Affiche réalisée par le collectif "Les Chats Pelés"

Affiche réalisée par le collectif "Les Chats Pelés"

Du 10 au 20 octobre, la Ville de Charleville-Mézières met la poésie à l¹honneur en organisant une nouvelle édition de la biennale internationale de poésie « Les Ailleurs ». Des lectures, des concerts au Forum et au TCM (avec les Têtes Raides), un salon du livre, une journée dédiée à Arthur Rimbaud... Tout un poème !

La Ville de Charleville-Mézières, labellisée « Ville en poésie » depuis 2012, organise une nouvelle édition « Les Ailleurs ». La thématique centrale 2014 sera l¹¦uvre poétique contemporaine et bien sûr la figure incontournable d'Arthur Rimbaud. Ainsi le public sera invité à découvrir l'effervescence de la poésie contemporaine sous toutes ses formes, de la plus classique aux plus transversales comme le slam, l'art de rue, le théâtre... une programmation à la pointe de la création poétique moderne.

De nombreux temps forts
Bon nombre de temps forts rythmeront cette édition. Un grand rendez-vous poétique « Place à la poésie » ouvrira la biennale de la plus belle façon samedi 11 octobre de 14 h à 19 h sur la place Ducale. Des spectacles pour petits et grands, des déambulations, des happening poétiques et des lectures ponctueront cette journée. à partir de 20 h, une soirée concert avec l'avenir de la chanson française sera programmée au Forum avec Frànçois & the Atlas Mountains et Moodoïd.
Autre concert phare, les Têtes Raides qui se produiront le 14 octobre à 20 h 30 au Théâtre de Charleville-Mézières. Un spectacle entre chanson et poésie, qui vous fera voyager sur les traces de grands poètes : Apollinaire, Vian, Lautréamont et évidemment Rimbaud. Le premier salon du livre de poésie avec une vingtaine de maisons d'édition sera organisé le 18 octobre de 10 h à 20 h à la médiathèque Voyelles. Tout l'après-midi, des animations compléteront le programme.

La journée du 20 octobre sera dédiée à Arthur Rimbaud et au 160e anniversaire de sa naissance avec conférence et lectures. De plus, un spectacle de clôture sera proposé à 20 h 30 à la Médiathèque : « La Rimb », un soliloque de Vitalie Rimbaud, mère du poète. À 22 h 30, un rendez-vous sera donné dans la cour du musée de l'Ardenne pour un vidéo mapping.

Les autres événements
D'autres événements viendront compléter cette biennale : des lectures des poètes Pierre Soletti, Olivier Domerg, Nicolas Pesquès, David Dumortier ou Joël Vernet, une rencontre avec le poète chinois Wang Yuanzhou le 12 octobre, des expositions dont « poèmes graphiques » de Bernardo Cinquetti et Vittorio Bustaffa réalisé à Charleville-Mézières sur les paysages des Ardennes et une lecture exceptionnelle des textes d'Aimé Césaire par Arm et Olivier Mellano le 16 octobre... Et aussi, un parcours sonore et poétique imaginé en collaboration avec Césaré sera inauguré autour des figures de Rimbaud et de Patti Smith, mêlant vers et témoignages de Carolomacériens autour de la thématique de l'Ailleurs.

La poésie pour tous... et partout
Trop souvent enfermée dans les établissements culturels, la poésie doit s'exprimer partout, dans la rue, les écoles, au pied des immeubles... Ainsi, la Compagnie Tuchenn propose d'amener la poésie dans la rue avec le projet « Semelles de Vent », inspiré par Rimbaud. La compagnie proposera un tour du monde de la littérature et de la poésie à travers un spectacle intime et dépaysant : une tente berbère sera installée place Ducale, mais également à Manchester, la Ronde Couture et la Houillère.

La poésie à la rencontre du jeune public
La Ville souhaite que le jeune public puisse accéder à la poésie. Pour cela, des rencontres, spectacles et lectures seront proposés dans des écoles ou des salles facilement accessibles. Au programme : des rencontres/lectures avec les poètes David Dumortier et Pierre Soletti, des spectacles avec le Collectif Impulsions, la Cie Tuchenn ou le Théâtre d'Ern, des sessions de cinéma poétique dans la cour de récréation avec la Pellicule Ensorcelée et des ateliers avec Slam Tribu pour la constitution d'un grand battle inter-classe ! Une façon de proposer aux jeunes une poésie vivante et dynamique !

 

Source : Carolomag' N°183 / Oct. 2014

Programme de la Biennale Internationale de poésie

De confréries en confréries (2)

9 Septembre 2014 , Rédigé par Laurent Publié dans #Confréries, #Festival & Cie

Pour ce deuxième article, je vais vous présenter la Confrérie de la bière Godefroy de Bouillon.

De confréries en confréries (2)

Origine : Bouillon (Belgique)

Produits : Bières Godefroy ambrées et blanches

Née en 1989, la confrérie de la bière Godefroy de Bouillon tire son nom d'une bière ambrée, la Godefroy, dont il existe une version blonde et une version blanche. Européenne avant l'heure, la confrérie, qui tient son chapitre annuel à Bouillon, au mois de juin, organise également chaque année, depuis 1991, un chapitre extraordinaire à Sedan, le premier week-end de mars, s'attachant ainsi à rapprocher les Ardennais de France et les Ardennais de Belgique.

De confréries en confréries (1)

8 Septembre 2014 , Rédigé par Laurent Publié dans #Confréries, #Festival & Cie

Jusqu'en mai prochain et deux fois par mois, je vais vous parler des confréries. Pour ce premier article, je vais vous faire (re)découvrir la Confrérie des amateur de boudin noir de Saint-Germainmont.

De confréries en confréries (1)

Origine : Saint-Germainmont (Ardennes)

Produits : Terrine de boudin noir au foie

La Confrérie des amateurs de boudin noir a été fondée en 1996 par neuf joyeux lurons. Elle participe à de nombreux chapitres extérieurs et organise le sien le dernier dimanche de mars. La confrérie s'efforce de remettre au goût du jour une ancienne recette, la terrine d'Ardenne de boudin noir au foie, qu'elle fait réaliser au Lycée Agricole de Saint-Laurent.

Festival Rimbaldien (1)

5 Septembre 2014 , Rédigé par Laurent Publié dans #Musiques & Poésies

Une à deux fois par mois, je vous ferais part d'un poème d'une personne ayant habitée dans la Maison des Ailleurs. Pour cette première, c'est Salah Al Hamdani, écrivain irakien, qui sera mis à l'honneur.

La disgrâce du jour

à Isabelle

 

Défais-toi de la raison

habite le grand frisson

le rêve initial encore

 

A bout portant des innocences

laisse les corps se vider

l’un dans l’autre

et apprendre à vieillir

 

Je pense parfois à ce temps scellé dans le vide

au mois de juillet,

un train crevé au pied d’un ciel aboli

tâché par les mouches

 

Là-bas,

les hommes devancent leur destin

très vite

comme dans un rêve

 

Ultime traversée

et là, entassement de mots dénués de frémissements

 

L’accent et son origine

saignent en moi

mais l’horizon habite le mur pour toujours

 

J’ai compris mon amour,

qu’avant d’apprendre à vieillir,

je dois enterrer un gamin venu de nulle part

figé dans cette veille photo

 

Est-ce le pouvoir de l’amour ?

La lumière, elle, n’y est pour rien

ni la beauté, je crois

simplement la magie de penser à toi

 

Alors je vais essayer de ne pas m’envoler trop loin au fond de ma nuit

car il y a un vent de folie sur la ville

et la pluie surgit comme une tornade en moi.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>